Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Iran

Le « Jamais plus » de Benjamin Netanyahou devant l'AIPAC (5 mars 2012)
06/03/2012

 

Texte original anglais sur le site de The Algemeiner, 5 mars 2012


Traduction française : Menahem Macina


[Même s'il y a mis les formes, le Premier Ministre israélien vient d'adresser une mise en garde, indirecte mais nette, au Président Obama, dont la position d'attentisme – pudiquement présentée comme privilégiant « la recherche d'une solution diplomatique » – ne trompe personne, et surtout pas le Gouvernement israélien. Israël entend rester maître de sa survie et n'en remettra pas le sort à d'autres, fussent-ils ses alliés stratégiques les plus inconditionnels. A bon entendeur, salut ! (Menahem Macina).]

[Les mises en gras et en italiques sont de mon initiative.]

 

[...]


Mesdames, messieurs,


Quelques commentateurs voudraient vous faire croire qu'empêcher l'Iran d'avoir la bombe est plus dangereux que de le laisser l'obtenir. Ils disent qu'une confrontation militaire avec l'Iran ruinerait les efforts déjà en cours, qu'elle serait inefficace, et qu'elle provoquerait une réaction encore plus agressive de l'Iran.

J'ai entendu ces arguments auparavant. En fait, je les ai lus avant. – J'ai, sur mon bureau, des copies d'un échange de lettres entre le Congrès Juif Mondial et le Département de la Guerre des Etats-Unis.

Voici ces lettres :

C'était en 1944. Le Congrès Juif Mondial implorait le gouvernement américain de bombarder Auschwitz. La réponse vint cinq jours plus tard. Je vous la lis.

On ne peut effectuer une telle opération qu'en détournant un appui aérien considérable, essentiel au succès de nos forces ailleurs […]

Et, en tout état de cause, [cette opération] serait d'une efficacité tellement douteuse que cela ne justifierait pas l'utilisation de nos ressources…

Et voici, mes Amis, la phrase la plus remarquable de toutes, je cite :

Un tel effort pourrait même provoquer une action plus agressive des Allemands.

Rendez-vous compte : une action plus agressive que… l'Holocauste !

 

Mes Amis,

2012 n'est pas 1944. Le gouvernement américain d'aujourd'hui est différent. Vous l'avez entendu dans le discours du Président [Obama] hier.

Mais voici où je veux en venir :

Le peuple juif aussi est différent [de celui de 1944]. Aujourd'hui, nous avons un Etat à nous. Et le but de l'Etat juif est de défendre des vies juives et d'assurer l'avenir des Juifs.

Nous n'accepterons plus jamais de ne pas être maîtres du sort de notre survie même. Jamais plus.

C'est pourquoi Israël doit toujours avoir la possibilité de se défendre, par ses propres moyens, contre toute menace.

Nous apprécions profondément la grande alliance entre nos deux pays. Mais, s'agissant de la survie d'Israël, nous devons toujours rester maîtres de notre destin.

[…]

 

© Benjamin Netanyahou

 

[Texte anglais original aimablement signalé par J.-Ph. Desmet.]