Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Islam
Expansion/exigences islamistes

ONU-Israël : Shimon Pérès à Ban Ki Moon: «La manière dont vous avez traité du Rapport Goldstone est honteuse»
21/03/2010

 

21/03/10

Sur le site de Israel Valley


Douche glacée pour Ban Ki Moon


Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki Moon, ne s'attendait certainement pas à une telle envolée de la part du président de l'Etat d'Israël. « La manière dont vous avez traité du rapport Goldstone est tout simplement honteuse », lui a lancé Shimon Pérès, lors de la réception qu'il offrait à celui qui préside au bon fonctionnement des instances onusiennes. Et Pérès de marteler : « Ce rapport est tendancieux, sans base sérieuse et déconnecté de la réalité… Il vous faut comprendre que la guerre menée contre des terroristes, qui se terrent au sein de la population civile, n'a rien de commun avec une guerre classique. »

Shimon Pérès ne s'en est pas tenu là. Il a également tancé l'ONU pour son laxisme dans la manière de traiter le dossier iranien. « Vous vous devez, a-t-il lancé à son hôte, d'agir plus fermement et plus sérieusement envers l'Iran. Comment pouvez-vous continuer à accepter Ahmadinejad en votre sein alors que ses actions et ses propos violent systématiquement la Charte de l'ONU ? »

Ban Ki Moon : « Mais le président iranien tient un langage incohérent. Un jour ceci, un autre jour cela. Il est impossible de s'émouvoir à chacun de ses mots ! »

Shimon Pérès : « Vous faites preuve de laxisme. Il est interdit de lui concéder quoi que ce soit. »

Le secrétaire général de l'ONU était arrivé à la présidence de l'Etat, après avoir été "briefé" par le patron des services de renseignements de l'armée, le général Amos Yadlin, sur le dossier nucléaire iranien, dans ses moindres détails. Il a également été renseigné, preuves à l'appui, sur les ramifications iraniennes au Proche-Orient et sur la volonté de l'Iran de déstabiliser la région. « Je suis très surpris par l'ampleur des menaces et le réarmement qui s'opère sous la férule iranienne », a déclaré Ban Ki Moon à son interlocuteur.

Auparavant, le secrétaire général de l'ONU était à Ramallah où il s'est entretenu avec le président Mahmoud Abbas et le Premier ministre, Salam Fayyad. Il a également visité une zone traversée par le mur de protection édifié par Israël. Sa réaction : « J'ai pu me rendre compte, de visu, des difficultés dont souffrent les Palestiniens au quotidien en raison de mesures prises par Israël à leur encontre, des implantations et de la réquisition de terres palestiniennes. » Il a, par ailleurs, encouragé le Premier ministre palestinien à accepter la reprise des pourparlers. En ce qui concerne la bande de Gaza, il a dit comprendre les soucis sécuritaires israéliens, mais, a-t-il ajouté « …le siège de cette zone ne fait que renforcer les extrémistes. »


© Israel Valley

 

[Article signalé par O. Pell et Desinfos.com.]

 

Mis en ligne le 21 mars 2010, par Menahem Macina, sur le site debriefing.org