Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
A-Dura/France-2/Karsenty: depuis l'arrêt de la Cour d'appel du 21 mai 2008

Que se passe-t-il au Nouvel Obs ? A propos des réactions d’internautes à la pétition pro-Enderlin ?
10/06/2008

10/06/08


En tête de la remise en course, le 9 juin, sur ce site, du contenu (mis à jour) de la rubrique consacrée par le Nouvel Obs aux réactions d’internautes à la pétition diffusée par cet organe de presse, http://www.upjf.org/actualitees-upjf/article-14345-145-7-commentaires-reactions-internautes-petition-nouvel-obs-mise-jour-9-juin.html j’écrivais ceci :

« ATTENTION ! Plusieurs internautes se sont plaints de ce que leur message a fait l’objet de censure, et donc n’est même pas paru, d’autres (et c’est plus grave) de ce que leur message mis en ligne, dans un premier temps, a ensuite disparu. En conséquence, je conseille à tous de faire régulièrement des photos d’écran de cette rubrique et de me signaler ce genre d’anomalies. Y aurait-il, au Nouvel-Obs, un officier de surveillance de la pensée, une espèce de "Monsieur propre" de la libre opinion, qui fait le ménage ? (de lui-même ou sur ordre ?). »

Je ne croyais pas si bien dire.

Vers 14h (le 9 juin), je pouvais voir, en tête de liste (parce que la plus récente) la réaction suivante de mon bon camarade, Serge Farnel :

sergefarnel

Le CSA a INTENTIONNELLEMENT refusé d’agir
Le CSA a refusé de tenir compte de ma requête officielle du 11 septembre 2003, qui ne lui demandait pourtant que d’enjoindre [à] France Télévisions d’utiliser le mode conditionnel aux fins de respecter la charte de Munich, selon laquelle l’accusation sans preuve est une des fautes les plus graves du journaliste. Or, c’est le CSA qui eut alors la primeur d’apprendre, à cette occasion, que le commentaire mensonger associé à la scène d’Al Dura "légitimait" l’assassinat de journalistes juifs. J’avais alors joint la photo tirée de la propagande des islamistes pakistanais à ma requête officielle adressée au CSA en leur mentionnant qu’il était temps de sauver de futurs otages juifs. Le CSA refusa d’agir. Le 30 septembre 2003, France Tévisions, en connaissance de cause, pouvait donc réitérer l’accusation sans preuve, mettant de facto en danger les Juifs visés par un appel au meurtre proféré publiquement de Gaza le 13 octobre 2000, sur la base de ce commentaire mensonger.

Serge Farnel
09.06 à 14h03


Je constatais que Farnel avait eu raison de déplorer, dans un courrier qu’il m’adressait,  que le Nouvel Obs n’ait pas mis en ligne la version, beaucoup plus énergique, qu’il avait proposée, et dont il me joignait le texte.

Un quart d’heure plus tard, je découvrais, avec surprise, que ce texte avait disparu. J’allais écrire au journal pour exprimer ma réprobation, quand, soudain, apparut un texte de Farnel et – ô miracle – c’était celui dont j’ai parlé ci-dessus.

Dieu soit loué ! me dis-je, le Nouvel Obs joue la transparence, d’autant que le texte n’était pas tendre : jugez plutôt :

sergefarnel

Accusation publique datant du 23 nov 2004

J’accuse la chaîne publique d’avoir INTENTIONNELLEMENT fabriqué la lecture suivante de la scène symbole de la seconde Intifada: "Mohammed Al Dura a été tué dans les bras de son père par des soldats israéliens", en lui associant une déclaration publique mensongère ainsi qu’une accusation publique sans preuve ! La scène qu’elle a filmée, montée puis offerte aux chaîne du monde entier, est une scène dont les commentaires qu’elle y a associé se sont, en effet, avérés être pour l’un ("les rushes montrent l’enfant agoniser") un mensonge [établi le 22 octobre 2004], pour l’autre ("les tirs étaient israéliens") une accusation dénuée de preuve [déclaration d’Arlette Chabot sur Radio J le 16 novembre 2004].

Serge Farnel , le mardi 23 novembre 2004

A ce jour, alors que la chaîne publique a été prévenue de l’existence de cette accusation publique (voir Wall street journal du 10 décembre 2004), aucune plainte pour diffamation n’a encore été enregistrée relativement aux propos qui précèdent
09.06 à 14h49

Je m’étais réjoui trop tôt. Moins d’une demie heure plus tard, le texte de Farnel avait disparu.

La même mésaventure est arrivée au message suivant :

avi5732


IL N’EN MANQUE QU’UN

Super aréopage de journalistes, écrivains, penseurs, médecins; politiciens, artistes, etc... Mais il en manque un, le plus important il me semble : TALAL ABOU RAHMA.
Pourquoi le véritable auteur du scoop du siècle n’est-il pas encore venu au secours de son patron Ch. Enderlin ? Quel dommage ! , ça gâche tout...
09.06 à 16h36

 

Ce texte a d’abord été mis en ligne, puis enlevé - sans doute à cause de l’évocation du nom du caméraman palestinien, Talal Abou Rahma (dans l’esprit du "Touche pas à mon pote"… palestinien ?).

 

Décidément, quelque chose ne va plus au Nouvel Obs.

Pour conclure, on me pardonnera de citer ici l’avertissement qui introduisait ma reprise, après mise à jour, des commentaires de lecteurs à propos de l’appel à signatures en faveur de Ch. Enderlin.

 

Nouvel-Obs, prends garde de ne pas perdre ton âme et... tes lecteurs !...

 

Menahem Macina

 

Mis en ligne le 10 juin 2008, par M. Macina, sur le site upjf.org