Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
A-Dura / France2 ; des origines (2001) jusqu'au 15 novembre 2007

Jugement mitigé pour Desinfos.com qui avait publié un communiqué de Menapress (Al-Dura)
18/01/2007

Sur le site de Desinfo.com

 

Aujourd'hui, Jeudi 18 Janvier 2006, la 17e Chambre de la Cour d'Appel de Paris a rendu son jugement dans la plainte en diffamation de Charles Enderlin et France 2, envers le site Desinfos.com qui avait publié, en novembre 2002, un communiqué de l'Agence de Presse Israélienne "Metula News Agency", relatif à l'affaire A-Dura.

Le tribunal a relaxé Desinfos.com des fins de la poursuite, pour les extraits de phrases ci-dessous surlignés en jaune.

En revanche le tribunal a condamné Desinfos.com pour l'extrait de phrase surligné en turquoise

Les extraits de phrases non-surlignés n'ont pas été retenus pour la plainte bien que faisant partie du contexte...

- est d'avis, que si, comme elle le pense, Charles Enderlin a commis des erreurs professionnelles graves dans l'affaire A-Dura, il convient de les démontrer publiquement et qu'aucune stigmatisation publique ne saurait faire l'économie de cette démonstration ou se substituer à icelle.

- reconnaît le droit fondamental des citoyens à manifester lorsqu'ils jugent que leurs droits sont bafoués ou qu'une institution agit en contradiction avec la loi ou avec les principes de l'exercice des droits démocratiques.


- affirme qu'elle a tenté, de la manière la plus civile et courtoise, d'engager la chaîne de télévision France 2 à ouvrir un débat public sur les circonstances de son reportage sur l'affaire Mohammad A-Dura.


- affirme que de graves présomptions de désinformation existent autour de cette affaire et du rôle joué par le personnel de Fr2 dans la diffusion d'éléments et d'affirmations qui lui paraissent hautement contestables. Que ces éléments sont de nature à ternir indûment l'image de l'un des belligérants et à favoriser de ce fait les sentiments populaires de haine ethnique et raciste envers les Israéliens et les israélites.


- considère les refus successifs de Fr2 face à ses propositions comme autant d'obstructions brutales et inacceptables dans la recherche et dans la démonstration de la vérité.




Les attendus du jugement seront connus en début de semaine prochaine. (à suivre)